Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER

Manche Numérique : Le réseau public fibre (RIP) de la Manche, exploité par Manche Fibre

manche fibreDans la Manche (50), le Syndicat Mixte Manche Numérique a lancé un projet de réseau public pour couvrir tout le département en fibre optique d’ici 2025. Ce réseau construit par le département est exploité par Manche Fibre, filiale d’Altitude Infrastructure.

Le RIP sera construit sur l’ensemble des communes du département car aucun opérateur privé n’a souhaité déployer son réseau fibre sur fonds propres.

La Manche est le premier département de France à avoir entamé un projet de déploiement de la fibre optique. Les premiers travaux ont démarré en 2006 mais des complications sont apparues. Le déploiement a été repris par Manche Numérique en 2015.

Objectif du RIP

Les objectifs du RIP Manche Fibre sont à l’horizon 2025 de :

  • Raccorder l’ensemble des locaux du département à la fibre optique
  • Déployer près de 320 000 prises FTTH dans le département

L’histoire du RIP de la Manche

Les premiers travaux de Manche Télécom arrêtés

En 2006, le Syndicat Mixte Manche Numérique a délégué à la filiale de SFR Manche Télécom la construction, l’exploitation, la commercialisation et la maintenance d’un réseau public de 26 000 prises à Saint-Lô et Cherbourg. Manche Télécom avait prévu de livrer 26 000 prises optiques en 2009, mais l’entreprise n’en avait installé que 22 000.

En plus des différents retards, des études ont soulevé la non-conformité du réseau fibre installé par la filiale de SFR pour l’arrivée d’autres opérateurs comme Orange. Les travaux de déploiement ont donc été suspendus jusqu’en 2015.

Manche Numérique reprend en main le déploiement de la fibre

En 2015, le Syndicat Mixte Manche Numérique a décidé de reprendre les travaux de déploiement et a lancé la construction du réseau fibre dans le département.

Manche Numérique a délégué l’exploitation et la commercialisation à l’entreprise Altitude Infrastructure qui a créé une filiale, Manche Fibre, via un DSP d’affermage pour une durée de 20 ans.

Les travaux de déploiement de la fibre optique ont donc été repensés et se découpent en 2 phases pour installer un total de 320 000 prises FTTH :

  • Phase 1 (2015-2021) : déploiement de 123 000 prises optiques FTTH
  • Phase 2 (2022-2025) : achèvement des travaux prévu fin 2025 avec l’installation des 197 000 prises optiques restantes

En août 2019, 89 communes du département étaient raccordées à la fibre optique, pour une installation de près de 72 106 prises optiques FTTH.

Carte du RIP Manche Fibre

Cartes de déploiement de la fibre dans le RIP de la Manche

Cartes de déploiement de la fibre dans le RIP de la Manche / Source : Manche Numérique

Communes concernées par le RIP Manche Fibre

Aucun opérateur n’ayant manifesté son intérêt d’investir dans le déploiement d’un réseau fibre dans le département lors de l’appel AMII, l’ensemble des communes de la Manche est concerné par le RIP Manche Fibre.

Contrats publics

En 2006, un premier contrat avait été signé entre le Syndicat Mixte Manche Numérique et l’entreprise Manche Télécom, filiale de SFR. Cependant, suite à l’apparition de plusieurs problèmes et retards, cette DSP a été révolue.

C’est seulement en 2015 que le déploiement de la fibre optique dans le département de la Manche a été reconduit. Pour ce faire, le Syndicat Mixte a signé une DSP l’entreprise Altitude Infrastructure pour une durée de 20 ans.

Le Syndicat Mixte est en charge de la construction du réseau fibre, Altitude Infrastructure l’exploitera et le commercialisera aux différents opérateurs.

Financement

Le plan de financement, revu en 2018, pour la première phase du déploiement (2015-2021) prévoit un coût global de 248 millions d’euros, cofinancés par :

  • Investissement privé : 106 millions d’euros
  • État : 46,4 millions
  • Crédits européens gérés par la région : 36,8 millions d’euros
  • Département : 27,6 millions d’euros
  • Communautés de communes : 27,6 millions d’euros

Le coût de la phase 2 n’a pas encore été fixé actuellement.

Historique du RIP

  • 2004 : création du Syndicat Mixte Manche Numérique
  • 2006 : signature d’une première DSP entre Manche Numérique et Manche Télécom (SFR) pour la construction de 24 000 prises à Saint-Lô et Cherbourg.
  • 2009 : résiliation de la DSP avec Manche Télécom
  • Octobre 2015 : signature de la DSP entre le Syndicat Mixte Manche Numérique et Altitude Infrastructure (20 ans)
  • 2015 : reprise des travaux de déploiement de la fibre optique
  • Août 2019 : 89 communes raccordés et près de 72 106 prises FTTH installées
  • Fin 2025/Début 2026 : raccordement total prévu, soit environ 315 000 prises optiques déployées

Liens utiles

Postez un commentaire