Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER

NATHD : Le réseau public (RIP) Fibre de la Nouvelle Aquitaine

nathdNATHD (Nouvelle Aquitaine THD) est une SPL (Société Publique Locale) qui rassemble 7 départements de la Région Nouvelle-Aquitaine : la Charente (16), la Corrèze (19), la Creuse (23), la Dordogne (24), les Landes (40), le Lot-et-Garonne (47), et la Haute-Vienne (87).

Cette structure a été créée pour regrouper les différents projets réseaux publics en fibre optique et compléter le déploiement des autres RIP de la Région Nouvelle-Aquitaine : THD64 dans les Pyrénées-Atlantiques, Gironde THD en Gironde, CMTHD en Charente-Maritime, et Poitou Numérique dans les Deux-Sèvres et la Vienne.

Les différents syndicats mixtes des départements conservent la construction du réseau sur leur territoire, mais la commercialisation et l’exploitation est mutualisée au niveau de NATHD pour séduire les opérateurs à devenir client du réseau en leur permettant de proposer leurs offres fibres à une large audience. Pour la commercialisation du réseau, la société publique est accompagnée par Axione et sa filiale La Fibre Nouvelle-Aquitaine.

Objectif du RIP

Le projet de déploiement de la fibre par NATHD prévoit à l’horizon 2024 de :

  • Raccorder l’ensemble des locaux des 7 départements à la fibre optique
  • Installer près de 700.000 de prises FTTH sur l’ensemble des 7 départements
  • Réaliser une montée en débit pour les locaux disposant d’un réseau en très bas débit (inférieur à 3Mbps) d’ici 2020

Sur le périmètre de NA THD, 456.000 prises FTTH seront livrées d’ici 2022 avec cette répartition :

  • 155.000 prises en Haute-Vienne, en Corrèze et dans la Creuse,
  • 107.000 prises en Charente,
  • 90.000 prises dans les Landes,
  • 64.000 prises en Dordogne,
  • 40.000 dans le Lot-et-Garonne.

Un déploiement devenu global en mars 2015

Le projet de déploiement de la fibre avait déjà été lancé dans les départements de la Charente (16), et dans la Région Limousin (Corrèze (19), Creuse (23), Haute-Vienne (87)), où les Syndicats Mixtes Charente Numérique et Dorsal, respectivement, déployaient la fibre optique à travers leur réseau public.

Dans un but d’optimiser les coûts du déploiement et pour harmoniser le raccordement des locaux des départements de la Nouvelle-Aquitaine, les 5 Syndicats Mixtes des 7 départements se sont regroupés pour former la Société Publique Locale (SPL) Nouvelle-Aquitaine THD, créée en mars 2015. Les Syndicats Mixtes de chaque département étant :

  • Charente Numérique (Charente)
  • SYDEC 40 (Landes)
  • Périgord Numérique (Dordogne)
  • Lot-et-Garonne Numérique (Lot-et-Garonne)
  • Dorsal (Corrèze, Creuse, Haute-Vienne)

Malgré la création de la SPL NA THD, chaque syndicat mixte reste en charge de la construction du réseau fibre sur son territoire.

Carte du RIP NA THD

Carte RIP NATHD - Nouvelle Aquitaine THD

Carte des départements concernés par le réseau public Nouvelle Aquitaine THD

Contrats publics

L’exploitation du réseau public NA THD se fait par une DSP de concession de services accordée à l’entreprise Axione pour une durée de 15 ans. Cette DSP, signée en novembre 2016, concerne l’exploitation et la commercialisation du réseau public construit dans les 7 départements par leur Syndicat Mixte respectif d’ici fin 2024.

Le rassemblement des Syndicats Mixtes au sein de la même SPL permettra à cette dernière de renforcer l’attractivité de son territoire pour inciter les différents opérateurs à rejoindre son réseau public.

La société NATHD est accompagnée par la filiale d’Axione La Fibre Nouvelle-Aquitaine pour le projet de déploiement de la fibre optique dans les 7 départements.

Financement

Le déploiement de la fibre optique dans les 7 départements de la Région Nouvelle-Aquitaine a un coût total de 1,5 milliard d’euros.

  • Financements publics : 545 millions d’euros, dont 229 millions d’euros financés par la Région Nouvelle-Aquitaine
  • État : 400 millions d’euros (suite au Plan France Très Haut Débit)
  • Financements privés : 170 millions d’euros
  • Fonds européens : 87 millions d’euros

Historique du RIP

  • Mars 2015 : création de la SPL Nouvelle-Aquitaine THD
  • Novembre 2016 : signature de la DSP entre la Région Nouvelle-Aquitaine et Axione
  • Mai 2019 : arrivée d’Orange sur le RIP NATHD
  • Fin 2021 : fin du déploiement FTTH prévue – installation de 700.000 prises optiques FTTH
  • Fin 2024 : raccordement de l’ensemble des locaux prévu

Liens utiles

Commentaires (1)
  1. Patricia

    Habitant dans une zone éligible à la fibre depuis décembre 2019, j’ai souscrit un contrat fibre chez orange le 16 décembre 2019.
    -le 1er rendez-vous d’installation avec la société SCOPELEC, sous-traitant ORANGE a été fixé par ORANGE et confirmé par SCOPELEC pour le 03 janvier 2020:aucun technicien ne s’est présenté à mon domicile.
    -lors du second rendez-vous du 08 janvier, nous avons dû aller chercher les techniciens SCOPELEC dans le tout petit bourg de Saint-Priest-la-Plaine pour les amener à notre domicile car, ne trouvant pas la maison, ils me disaient au téléphone qu’ils ne pouvaient pas intervenir! Après la visite des lieux (sous-sol et bureau) et la recherche laborieuse du boitier fibre située sur le domaine public (2 maisons plus loin), les techniciens sont partis sans même m’en avertir. une heure plus tard, 2 autres techniciens SCOPELEC ont téléphoné pour être guidés vers le domicile.A leur arrivée, ils ont prétendu que la fibre n’était pas reliée et souhaitaient me faire signer un bon d’intervention. j’ai refusé.
    – Pendant la période de confinement, j’ai accepté le passage d’un technicien proposé par ORANGE pour le 29 mai. La société SCOPELEC a confirmé le rendez-vous et donné les multiples recommandations d’usage liées au COVID. Le 29 mai encore, personne ne s’est présenté. J’ai donc appelé SCOPELEC, un nouveau RV a été programmé pour le 04 juin;
    – N’ayant pas reçu les confirmations habituelles, j’ai contacté SCOPELEC le 04 vers 11 heures du matin. On m’a informée que le technicien n’ayant pas confirmé le rendez-vous programmé, il n’était pas vraissemblable qu’il vienne dans la journée mais qu’il allait me téléphoner. Il est 19h48,aucun appel reçu.
    Ma patience a atteint ses limites… le contrat Orange fibre prévoyant une installation sous 4 semaines, je songe à résilier…

Postez un commentaire