Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER

PTO (Point de Terminaison Optique)

PTO – Crédits : lafibre.info

Le PTO (Point de Terminaison Optique) est la partie terminale du réseau FTTH. Il fait partie du Câblage Client Final (CCF) et se trouve entre le réseau d’accès en fibre optique et le réseau privé du client.

Il est installé à l’intérieur du logement et il se matérialise par un boitier doté d’une prise optique à laquelle le client va brancher l’ONT (ou son modem si il comprend un ONT interne).

DTIO – Crédits : lafibre.info

Le PTO est aussi appelé également DTIO, (Dispositif de Terminaison Intérieur Optique) quand il est intégré dans un boitier de communication grâce aux clips de fixation sur rail DIN. C’est le cas dans les bâtiments récents et les nouvelles constructions.

Le numéro de référence unique du PTO

Chaque PTO comporte le numéro de référence unique de la prise Optique. En cas de changement d’opérateur ou d’arrivée dans un nouveau logement, votre opérateur pourra être amené à vous demander la référence de votre ligne.

Cette référence est inscrite sur le PTO et est composée de chiffres et de lettres laforme OO-XXXX-XXXX /C

  • OO : préfixe de 2 caractères alphanumériques qui indique l’opérateur qui gère
    l’identifiant, c’est généralement l’opérateur qui a câblé le réseau fibre optique.
  • XXXX-XXXX : suffixe de 8 caractères alphanumériques. C’est un code unique qui est
    donné pour identifier la prise optique.
  • /C : sert à identifier sur quel connecteur de la PTO est branchée la fibre partagée
Commentaires (3)
  1. Philippe

    Chez moi, le TPO a été posé par l’installateur (délégué par Orange, sur une fibre d’un réseau d’initiative publique de ma communauté d’agglomération) sans poser aucune étiquette sur le boitier au format « FI-* »

    Tout ce que j’ai est une autre étiquette mentionnant juste la date de la pose, posée non pas sur le boitier mais collé dedans:
    Format « TT 2016/NNNNN » (où NNNNN sont 5 chiffres).

    Ce format n’est pas reconnuy du tout par les tests d’éligibilité, de fait je n’ai pas d’éligibilité à autre chose qu’Orange (qui est depuis le début il y a près de 2 ans le seul à proposer la fibre, alors qu’elle était normalement éligible à la concurrence).

    Hors je sais que depuis quelques jours (enfin!) Free, Bouygues et SFR proposent une offre dans ma commune, mais il leur faut le numéro TPO (je suis dans une résidence avec de nombreuses portes, l’adresse postale ne suffit pas, et mon nom de résident ne figure pas dans les fichiers transmis par Orange: aucun opérateur ne peut me raccorder, et mon numéro de téléphone Orange fibre n’est pas mentionné non plus).

    Tout ce que je peux donner ce n’est pas le numéro de prise TPO mais le numéro du terminal GPON (découpleur fibre-Ethernet, constructeur chinois Huawei, modèle EchoLife HG8010H) branché sur cette prise et sur lequel on branche la Livebox Orange.

    Ce numéro de terminal GPON est juste un numéro de série constructeur avec le logo Orange collé sur le capot plastique, ou bien son adresse MAC (pour son port Ethernet). Ce terminal coupleur GPON n’a pas non plus d’étiquette du numéro PTO où il est branché avec le câble optique.

    Bref Orange non seulement a bénéficié de subvention publiques pour construire la ligne sur un marché public (le réseau fibre ne lui appartient pas du tout c’est entièrement payé par la communauté d’agglomération!), mais il a aussi (avec aussi SFR/Numericable qui se partage les lots du marché commune par commune ou quartier par quartier sans jamais qu’aucun des deux ne se fassent concurrence sur leurs lots respectifs) organisé le blocage de toute concurrence : un mois avant mon raccordement Orange, Bouygues, SFR, et Free annonçait que je serais bientôt raccordé.

    Puis Orange a finalement ouvert les lignes sans rien dire aux autres et pris le terrain. Depuis ce temps là, il a fermé les DSLAMs (plus de possibilité de revenir en ADSL, perte complète de toute éligibilité ADSL même chez Orange ou Bouygues chez qui j’étais abonné avant, et pourtant le NRA existe toujours, mais chaque nouvel abonné fibre voit sa ligne ADSL débranchée définitivement, les cartes modems sont retirées une par une sur le DSLAM d’Orange, les lignes cuivre restantes sont démontées, regorupées sur moins de faisceaux, allongées parfois par des faisceaux voisins: les abonnés ADSL qui restent voient du jour au lendemain leur débit s’écrouler: voilà comment Orange les a forcé à prendre la fibre, pour ensuite démonter les lignes cuivre, puis ensuite garder ces clients sur un monopole forcé).

    Orange abuse de la situation sur un réseau dont il n’a pourtant aucune propriété (et où il n’est même pas l’exploitant exclusif, mais juste un des fournisseurs) !

  2. FIBRE.guide

    J’ai lu que parfois, le test d’éligibilité de SFR par adresse permettait de retrouver son PTO.

    Sinon, essayer de contacter le médiateur télécom : https://www.mediation-telecom.org/

  3. Einsteinium

    Philippe on s’en tape !

Postez un commentaire