Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER

Fibre optique en Seine-Saint-Denis (93) : éligibilité et déploiement FTTH

La Seine-Saint-Denis est le septième département français avec une population de plus d’1,5 million d’habitants.

Le schéma directeur d’aménagement numérique (SDTAN) a été adopté en novembre 2012 par le département avec comme objectif principal « Le Très Haut Débit pour tous à l’horizon 2020 avec la Fibre Optique comme support privilégié ».

Le 93 comprend à la fois des zones définies comme très denses (ZTD) où chaque opérateur doit déployer son réseau, et des zones moins denses (ZMD) dans lesquelles les opérateurs ont été invités à prononcer leurs intentions de déploiement afin d’identifier les zones qui ne seront pas couvertes pour permettre aux collectivités d’entreprendre des déploiements.

Carte de couverture FTTH de la Seine-Saint-Denis

Données à fin mars 2017

Crédits : Observatoire THD / France THD

Eligibilité à la Fibre des différents opérateurs dans le 93

La Fibre Orange dans le 93

Carte de la couverture Fibre Orange en Seine-Saint-Denis (Octobre 2017)

Informations sur l’éligibilité à la Fibre Orange en Seine-Saint-Denis

Orange a débuté le déploiement du FTTH à la fois dans des ZTD et dans des communes en zone AMII où lui ou SFR déploient la fibre.

La Fibre SFR dans le 93

Carte Fibre FTTH et FTTLa (Câble) de SFR-Altice (Octobre 2017)

Carte Fibre uniquement FTTLa (Câble) de SFR-Altice (Octobre 2017)

Informations sur la couverture Fibre de SFR-Altice en Seine-Saint-Denis

L’opérateur dispose de deux réseaux Très Haut Débit (THD, débit supérieur à 30 Mb/s) : un réseau FTTH et un réseau FTTLa issu de Numericable. L’opérateur ne distingue pas sur ses cartes d’éligibilité les zones FTTH des zones FTTLa, mais préfère les mélanger.

Après avoir modernisé son réseau câble, SFR installe maintenant de la fibre FTTH et prévoit le déploiement, d’ici à 2020, de plus de 108 000 prises éligibles à la fibre, dans les sept communes dont il a la responsabilité du déploiement dans le cadre de son co-investissement avec Orange en zone AMII : Aulnay-sous-Bois, Tremblay, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Bondy, Les Pavillons-sous-Bois.

La Fibre Bouygues Télécom dans le 93

Carte de la couverture Fibre FTTH Bouygues Télécom dans la Seine-Saint-Denis (Octobre 2017)

Informations sur la couverture Fibre de Bouygues en Seine-Saint-Denis

L’éligibilité des offres Bouygues Télécom dans la Seine-Saint-Denis est plus réduite que les deux principaux opérateurs.

Bouygues Télécom se concentre pour l’instant sur les villes les plus proches de Paris, comme Aubervilliers, Drancy, Bobigny, Noisy-Le-Sec, Romainville, Les Lilas, Bagnolet, Le Pré Saint Gervais ou Montreuil

La Fibre Free dans le 93

Carte Fibre Free des NRO (Octobre 2017)

Informations sur la couverture Fibre de Free en Seine-Saint-Denis

L’opérateur ne publie pas de couverture Fibre mais la carte communautaire des NRO de Free permet de se faire une idée du déploiement du FTTH par Free.

Ainsi, on dénombrait en Octobre 2017 8 NRO Free actifs sur le 93 dans les communes de Bagnolet, Bobigny, Montreuil, Noisy-le-Sec et Saint-Denis. Attention, un NRO peut potentiellement desservir plusieurs communes.

Comprendre le déploiement de la Fibre Optique en Seine-Saint-Denis

Les règles du déploiement de la fibre optique varient en fonction de zones définies en fonction de la densité de population par l’ARCEP.

Le département de la Seine-Saint-Denis présente la particularité d’être à la fois composé de Zone Très Denses, Zones AMII et de Zones Publiques où un réseau d’initiative publique (RIP) est en charge des déploiements.

Contour gris = ZTD, Conteur Rouge = Zone AMII SFR, Contour Orange = Zone AMII Orange, Zone grisée = Zone RIP. Source : Observatoire THD

Des ZTD où chaque opérateur doit déployer son réseau

13 communes du département sont considérées comme ZTD (voir le détail des communes plus bas dans la partie Bilan). Chaque opérateur doit en conséquence déployer la fibre horizontalement jusqu’au plus près des logements (au pied des immeubles ou jusqu’à une armoire de rue).

Pour la partie finale du réseau jusqu’à l’intérieur des logements (fibrage vertical), la règle comme dans les autres zones est que le premier opérateur à avoir fibré devient opérateur d’immeuble et doit mutualiser ses équipements avec les autres opérateurs.

Tous les opérateurs sont présents dans les ZTD de Seine-Saint-Denis, sans qu’aucun n’ait encore atteint une couverture totale.

Un co-investissement SFR-Orange dans certaines communes

Dans le cadre l’AMII où les opérateurs privés étaient invités à déclarer leurs intentions de déploiement à travers la France, les opérateurs Orange et SFR se sont associés dans le cadre d’un contrat de co-investissement.

Dans le 93, 21 communes sont concernées (voir le détail des communes plus bas dans la partie Bilan) : Orange doit déployer le fibre dans 14 communes et SFR dans 7 autres. Les autres opérateurs peuvent par la suite devenir client de ces réseaux en fonction des accords.

Un réseau public pour couvrir en FTTH les autres villes

Le territoire de la Seine-Saint-Denis présente une forte diversité de densité. En conséquence, les zones les moins peuplées ne sont pas rentables pour les opérateurs nationaux qui n’ont pas manifesté leur intention de déployer la fibre optique.

Le RIP Débitex Télécom

Les deux départements de la Seine Saint-Denis et du Val d’Oise avec le soutien de la Région Île de France ont lancé le projet Débitex.

La société délégataire Débitex Télécom (filiale de LD Collectivité, rachetée par SFR et renommé SFR Collectivités) a été désignée le 20 mai 2009.

Le projet comprend un volet à destination des entreprises, collectivités et établissements public et un autre à destination des particuliers (FTTH) dans les villes où les opérateurs ne souhaitent pas déployer la fibre.

Seuls Orange et SFR sont pour l’instant clients du réseau qui doit une fois achevé couvrir les communes de Clichy-sous-Bois, Coubron, Gagny, Gournay-sur-Marne, Vaujours et Villepinte.

Bilan

Villes en ZTD

Dans ces villes, chaque opérateur déploie progressivement ses propres infrastructures jusqu’au PM (si un opérateur a déjà fibré) ou jusqu’au logement de l’abonné (si il est le premier opérateur, il devient opérateur d’immeuble).

  • Aubervilliers
  • Bagnolet
  • Bobigny
  • Drancy
  • Les Lilas
  • Montreuil
  • Noisy-le-Grand
  • Noisy-le-Sec
  • Pantin
  • Le Pré-Saint-Gervais
  • Romainville
  • Rosny-sous-Bois
  • Saint-Denis

Villes en zone AMII

Dans ces villes, Orange et SFR co-investissent. Dans chaque commune, un des deux opérateurs est chargé de déployer la fibre.

  • Villes déployées par Orange : Dugny, Épinay-sur-Seine, La Courneuve, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Le Raincy, Livry-Gargan, L’Île-Saint-Denis, Montfermeil, Pierrefitte-sur-Seine, Saint-Ouen, Sevran, Villetaneuse, Villemomble.
  • Villes déployées par SFR : Aulnay-sous-Bois, Bondy, Les Pavillons-sous-Bois, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Stains, Tremblay-en-France

Villes en zone publique (RIP)

Liens utiles

Postez un commentaire