Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER

Fibre Optique en Essonne (91) : éligibilité et déploiement FTTH

Le département de l’Essonne (91) prévoit que son territoire sera intégralement couvert en fibre optique FTTH d’ici à 2021.

On retrouve trois communes dans lesquelles les opérateurs privés — Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free — déploient leurs réseaux en fibre optique sur fonds propres.

Le territoire est ensuite découpé par des communes où le raccordement est mené par Orange et SFR, puis plusieurs initiatives publiques de première génération.

Le reste du territoire est raccordé par le syndicat mixte Essonne Numérique qui raccordera les foyers non concernés par les initiatives privées à la fibre d’ici 2021.

Au 1er janvier 2020, environ 70% des logements et locaux professionnels du département étaient éligibles à la fibre FTTH.

Éligibilité à la Fibre des différents opérateurs dans le 91

La Fibre Orange dans le 91

Carte de la couverture Fibre Orange en Essonne (Décembre 2018)

Carte Fibre Orange Essonne

Informations sur l’éligibilité à la Fibre Orange en Essonne

Orange est l’opérateur qui dispose de la plus grande couverture en fibre optique sur le département avec de nombreuses communes dans le nord du département.

La Fibre SFR-Altice dans le 91

Carte de la couverture Fibre FTTH et FTTLA SFR en Essonne (Décembre 2018)

Carte Fibre SFR Essonne

Informations sur l’éligibilité à la Fibre SFR-Altice en Essonne

SFR propose la fibre optique à terminaison optique (FTTH) ou à terminaison coaxiale (FTTLa ou FTTB) sur le département. L’opérateur est ainsi en mesure de commercialiser des offres THD sur les principales agglomérations du 91, sans que l’on puisse connaître la couverture exacte en fibre FTTH.

La Fibre Bouygues Télécom dans le 91

Carte de la couverture Fibre Bouygues Télécom en Essonne (Décembre 2018)

Carte Fibre Bouygues Télécom Essonne

Informations sur l’éligibilité à la Fibre Bouygues Télécom en Essonne

Bouygues Télécom est présent sur plusieurs communes du 91 comme Massy, Palaiseau, Orsay, Longjumeau, Yerres, Ris-Orangis. L’opérateur a passé des accords pour commercialiser ses offres fibre sur de nouvelles zones couvertes par d’autres opérateurs, dont la commercialisation est progressive.

La Fibre Free dans le 91

Carte de la couverture Fibre Free en Essonne (Décembre 2018)

Carte Fibre Free Essonne

Informations sur l’éligibilité à la Fibre Free en Essonne

Free est présent dans plusieurs communes du département. Sa couverture devrait s’étendre au fur et à mesure de l’avancée des déploiements sur le territoire.

Comprendre le déploiement de la Fibre Optique en Essonne

Le territoire de l’Essonne comprend à la fois des communes en Zones Très Denses (ZTD) où chaque opérateur doit déployer son propre réseau fibre optique. Il s’agit de Zones Conventionnées où un opérateur à l’intention de déployer la fibre sur fonds propres et des Zones Publiques où les collectivités territoriales ont en charge la couverture THD.

Le département se distingue par la présence de plusieurs réseaux publics de première génération (RIP1G) qui ont été élaborés avant l’AMII (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement). Ces réseaux peuvent donc parfois être concurrencés par les opérateurs privés.

Le réseau d’initiative publique (RIP) de deuxième génération, mené par Essonne Numérique, exclut strictement les zones avec initiatives privées où couvertes par les RIP1G pour couvrir le reste du département.

Communes conventionnées en Essonne (sauf Etampes, couverte par SFR)

Trois communes en ZTD en Essonne

Evry, Longjumeau, Les Ulis sont des communes classées par l’ARCEP comme des zones très denses où le régulateur considère que la densité de population importante permettra à chaque opérateur de déployer son propre réseau tout en restant rentable.

Les différents opérateurs déploient donc la fibre dans ces communes jusqu’au point de mutualisation : un boîtier à l’intérieur des immeubles de plus de 12 logements ou des armoires de rue.

Orange et SFR se partagent le nord du département

Dans la zone AMII, pour Appel à manifestation d’intention d’investissement, où les opérateurs privés ont été invités par l’État a exprimer leurs intentions de déploiement, les deux principaux opérateurs français Orange et SFR se sont partagés les communes.

Ainsi, dans le cadre d’un accord de cofinancement entre les deux opérateurs, elles se sont engagées à raccorder l’ensemble des locaux concernés d’ici fin 2020.

De nombreux réseaux publics de première génération

L’Essonne compte plusieurs réseaux publics dits de première génération : les appels d’offres et parfois les travaux ont été lancés par les EPCI (Communauté d’agglomération ou Communauté de communes) avant l’AMII, sur des territoires où les collectivités territoriales ne peuvent plus intervenir aujourd’hui si il y a une intention privée de déploiement.

Certaines communes font aujourd’hui partie de la zone conventionnée où les opérateurs privés déploient leur propre réseau en parallèle.

Tutor Séquantic (Covage) – Val d’Orge

Ce RIP de 1ère génération est une délégation de service public signée en 2008 pour une durée de 18 ans. Le projet prévoyait de relier en FTTH les foyers non éligibles à l’ADSL 2Mbits/s et de desservir les entreprises, ZAE et sites publics (FTTO).

Fin 2015, 22 400 prises FTTH étaient déployées, couvrant, en totalité ou partiellement, 9 des 10 communes de l’ancienne agglomération du Val d’Orge. L’investissement pour ce RIP est de 13,7M€ dont 6M€ de participation publique.

Tutor Europ’Essonne (Covage) – Europ’Essonne

Sur le périmètre de l’ancienne Communauté d’agglomération Europ’Essonne, une DSP a été attribuée en 2011 pour 25 ans dans l’objectif de couvrir toutes les communes de l’agglomération en FTTH et de desservir les entreprises, ZAE et sites publics en FTTO.

24 000 prises FTTH étaient déployées à la fin de l’année 2015 sur 10 des 14 communes de l’agglomération. 31 000 foyers seront couverts fin 2018. L’investissement pour ce RIP est de 30,37M€ dont 14,2M€ de participation publique.

Seine Essonne très Haut Débit (Covage) – Seine Essonne

Ce RIP a été attribué en avril 2012 par la Communauté d’agglomération Seine Essonne pour le déploiement du FTTH sur les 5 communes qui composent son territoire. La DSP a été attribuée à Covage pour une durée de 25 ans.

L’investissement pour ce RIP est de 7,8M€ dont 3,5M€ de participation publique.

Scientipolis – CAPS très haut débit (Orange) – Paris-Saclay

Ce RIP a été attribué en 2011 pour une durée de 25 ans à Orange pour la construction d’un réseau FTTH, hors zones AMII et ZTD, afin de couvrir 87% des locaux des communes de l’agglomération et de desservir en FTTO les entreprises, 14 ZAE, et les sites publics.

Les raccordements devraient se terminer fin 2018. Le financement public est de 4,6 millions d’euros sur un total de 22,4 millions d’euros.

Un RIP départemental pour couvrir tout le département

Carte du déploiement de la fibre dans le RIP de l’Essonne par Essonne Numérique / Essonne Numérique

Le RIP de deuxième génération, attribué en mai 2017 pour la partie construction, et en février 2018 pour la partie exploitation à Covage, associé à Orange et la Caisse des dépôts, a pour objectif une couverture complète du département en FTTH d’ici à septembre 2021.

Ce marché a été attribué par le Syndicat Mixte Essonne Numérique, réunissant le Conseil départemental et 7 intercommunalités, soit 124 communes.

Le territoire d’intervention de ce réseau public est tout le département à l’exception des zones très denses, des zones AMII et des zones concernées par les RIP de première génération.

Essonne Numérique a attribué le marché de la conception-construction au groupement des entreprises Sogetrel, Axians et EHTP. Les travaux lancés en mai 2017 doivent s’achever d’ici à 2021 où le déploiement de plus de 5 000 km de fibre optique et le raccordement de plus de 116 000 logements devraient être achevés. Covage avec ses associés minoritaires est le délégataire qui est chargé de l’exploitation et de la commercialisation du réseau pendant 15 ans.

Le calendrier a dû être modifié en raison de la crise sanitaire du Covid-19, repoussant la date de fin du déploiement à septembre 2021.

Bilan

ZTD

Evry, Longjumeau, Les Ulis

Zone AMII

Villes déployées par Orange

Arpajon, Athis-Mons, Ballainvilliers, Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Champlan, Chilly-Mazarin, Crosne, Épinay-sur-Orge, Epinay-sous-Sénart, Grigny, La Ville-du-Bois, Massy, Morsang-sur-Orge, Morangis, Orsay, Palaiseau, Paray-Vieille-Poste, Quincy-sous-Sénart, Ris-Orangis, Saint-Michel-sur-Orge, Saulx-les-Chartreux, Savigny-sur-Orge, Verrières-le-Buisson, Villebon-sur-Yvette, Yerres

Villes déployées par SFR

Bièvres, Bondoufle, Brétigny-sur-Orge, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Draveil, Étampes, Étiolles, Fleury-Mérogis, Juvisy-sur-Orge, Le Coudray-Montceaux, Le Plessis-Pâté, Leuville-sur-Orge, Lisses, Montgeron, Morsang-sur-Seine, Sainte-Geneviève-des-Bois, Saint-Germain-lès-Corbeil, Saint-Pierre-du-Perray, Saintry-sur-Seine, Soisy-sur-Seine, Tigery, Vigneux-sur-Seine, Villabé, Villemoisson-sur-Orge, Villiers-sur-Orge, Viry-Châtillon, Wissous

Zones RIP

Tutor Séquantic (Covage) – Val d’Orge

Villemoisson-sur-Orge, Villiers-sur-Orge, Fleury-Mérogis, Sainte-Geneviève-des-Bois, Longpont-sur-Orge, Leuville-sur-Orge, Le Plessis-Pâté, Saint-Michel-sur-Orge, Brétigny-sur-Orge

Seine Essonne très Haut Débit (Covage) – Seine Essonne

Corbeil-Essonnes, Étiolles, Le Coudray-Montceaux, Saint-Germain-lès-Corbeil, Soisy-sur-Seine

Scientipolis – CAPS très haut débit (Orange) – Paris-Saclay

Bures-sur-Yvette, Gif-sur-Yvette, Igny , Gometz,-le-Châtel Villiers-le-Bâcle, Saclay Vauhallan et Saint-Aubin

Liens utiles

Commentaires (1)
  1. Franco

    J habite rue de l église 91240 st Michel sur orge
    Je voudrais savoir si la résidence est raccordée à la fibre ou comment faut il faire pour mon appartement soit
    Raccordée
    Je vous en remercie à l avance

Postez un commentaire