Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
infranum
Le 7 janvier 2021 - Postez un commentaire

A l’occasion de cette nouvelle année, InfraNum a dressé le bilan du déploiement de la fibre en 2020 dans l’Hexagone. Et c’est un nouveau record de raccordement qui a été atteint l’an dernier.

L’année 2020 aura été pleine de rebondissements en raison de la pandémie encore d’actualité. Et avec les confinements mis en place par le gouvernement, les acteurs de la fibre ont craint un ralentissement important des raccordements. Fort heureusement, l’industrie a pu poursuivre son cours normal en ayant cumulé au final que quelques semaines de retard.

En 2020, plus de 5 millions de prises FTTH ont été déployées sur le territoire français : un record en Europe ! InfraNum rapporte également dans son bilan qu’aujourd’hui, plus d’un abonné internet sur deux profite d’un débit supérieur à 30 Mbit/s. A fin 2020, plus de 24 millions de prises sont raccordables, et l’adoption de la fibre a été vivement encouragée par les confinements, selon la fédération. Ces chiffres sont en phase avec les objectifs du Plan France THD.

Des couvertures très différentes entre les ZTD, les zones AMII et les RIP

Si les déploiements ont maintenu leur cap en 2020, les écarts entre les différentes zones conventionnelles n’ont pas été réduits. La fédération indique que les zones très denses sont très bien raccordées à la fibre, avec un taux de couverture 83%, et un taux de 70% a été enregistré dans les zones AMII. En revanche, les réseaux d’initiative publique qui se concentrent essentiellement dans les milieux ruraux sont encore loin derrière.

Si la fédération déplore cette disparité sur les déploiements dans les différentes zones, son Président Etienne Dugas indique la particularité du chantier RIP, qui nécessite plus de temps et de moyens pour être mené à bien : « Le chantier RIP est devant nous ! D’autant que chacune de ces prises représente en moyenne 3 fois plus de linéaire à déployer qu’en zone dense ou AMII ».

InfraNum estime qu’il reste encore 12 millions de prises à déployer dans les prochaines années pour atteindre les objectifs finaux du plan France THD.

2021 : une année cruciale pour la fibre pour tous en 2022

Cette année sera alors cruciale pour les déploiements de la fibre en France. Il s’agira de continuer sur la bonne lancée du raccordement de l’an dernier, tout en réduisant l’écart entre les RIP, la zone AMII et les ZTD. Pour ce faire, InfraNum s’engage à lever les freins opérationnels pour faciliter les déploiements et à accompagner le financement de complétude des réseaux et des zones. En effet, 21 départements français ne disposent pas encore d’un réseau prévu pour couvrir 100% de leur territoire en très haut débit.

Du côté du gouvernement, l’industrie de la fibre a pris toute son importance en 2020. L’État l’a reconnu comme un service essentiel et estime que la fibre sera un service universel à l’avenir, car elle se substitue au cuivre qui est progressivement abandonné. Et sa pérennité devra être assurée et soutenue financièrement. Par ailleurs, une rallonge budgétaire de 550 millions d’euros a été attribuée par le gouvernement aux collectivités.

Postez un commentaire