Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
Haute-Saône Numérique, le RIP de la Haute-Saône
Le 15 décembre 2020 - Postez un commentaire

Haute-Saône Numérique vient de confier à Orange ce mardi 15 décembre la conception, l’établissement, le financement et l’exploitation du réseau public départemental de fibre optique.

La convention de délégation de service public a été signée ce jour, pour le réseau de communications électroniques THD du département de la Haute-Saône (70) pour une durée de 25 ans, par l’opérateur Orange.

Ce seront au total 125 000 foyers et locaux professionnels qui pourront alors bénéficier de ce réseau. Le projet de couverture de la Haute-Saône permettra à l’ensemble des foyers, entreprises et services publics de son territoire de bénéficier de la fibre d’ici fin 2023.

Et c’est l’opérateur historique qui s’est vu attribuer cette DSP à l’issue d’une procédure d’appel d’offres qui avait été initiée au mois de mars cette année.

100% du département sera fibré fin 2023

Dans le département, les déploiements de la fibre du réseau d’initiative publique (RIP) permettent la construction des 125 000 prises pour arriver à l’objectif de 100% de couverture du territoire.

Parmi ces prises, 50 000 sont en maîtrise d’ouvrage directe du Syndicat mixte, qu’il remettra en exploitation d’ici à fin juin 2021 à Orange, et 75 000 sont déployées en 3 ans par Orange en tant que concessionnaire. L’opérateur exploitera à terme l’intégralité du réseau Haute-Saône Numérique et c’est sa filiale baptisée Haute-Saône Fibre qui prendra en charge cette activité.

Notons également que c’est Orange qui s’occupe du déploiement de la fibre dans la zone AMII (appel à manifestation d’intention d’investissement) dans le département. L’opérateur possèdera donc, à terme, toutes les prises fibre en Haute-Saône.

Pour le Président du Conseil départemental de la Haute-Saône et Président du Syndicat mixte Haute-Saône Numérque, Yves Krattinger : « Nous le savions dès le départ : le travail à mener serait de longue haleine. Comme pour l’eau ou l’électricité, donner l’accès, pour une population entière, à une nouvelle technologie ne peut se faire sans patience. Notre travail porte ses fruits : d’ici fin 2023, où qu’il réside, et pour tous les usages, chaque Haut-Saônois pourra, s’il le souhaite, bénéficier de la connexion à internet la plus rapide que la technologie ait à offrir. »

Postez un commentaire