Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
free
Le 8 juin 2020 - Postez un commentaire

L’opérateur de Xavier Niel veut la fermeture commerciale de 10 millions de lignes cuivre, dans les zones où les quatre opérateurs proposent de la fibre depuis plus d’un an.

Free propose en effet de fermer courant 2021 au moins 8 à 10 millions de lignes cuivre. C’est ce que rapporte un article d’Universfreebox. Ces lignes cuivre correspondent aux adresses où les quatre principaux opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free) sont présents en fibre.

La transition de l’ADSL vers la fibre est un immense chantier. Et même si l’arrêt du cuivre est déjà acté, Orange, qui a pratiquement le monopole sur cette technologie, prévoit d’arrêter la commercialisation de nouvelles lignes dans environ trois ans. L’opérateur procédera ensuite à l’arrêt du cuivre par plaque.

L’Arcep, le régulateur des télécoms, doit donc contrôler ce passage de l’ADSL vers la fibre chez les opérateurs : « Il s’agit en particulier de s’assurer que les différents opérateurs ont les bonnes incitations pour que la bascule se fasse dans un calendrier adapté et qu’aucun utilisateur ne soit laissé de côté », a-t-il assuré par communiqué en février.

« Cette transition est une vallée de la mort »

Pour Free, « Cette transition est une vallée de la mort. Pour toute rupture technologique, il faut réinventer l’outil de production, les produits, les processus et les services. Surtout, il faut financer sur fonds privés plusieurs dizaines de milliards » explique l’opérateur dans sa réponse à la consultation de l’Arcep sur le marché du dégroupage.

C’est pourquoi Free a deux objectifs dans ce contexte : « réussir la transition vers la fibre », et « maîtriser le poids économique du cuivre en voie d’obsolescence », tout en incitant « économiquement Orange à stopper la commercialisation de nouveaux accès cuivre là où c’est possible ».

Free veut donc la fermeture des lignes cuivre en échange d’une stabilité du prix du dégroupage avec Orange. Alors que l’opérateur historique souhaite une augmentation du prix du cuivre pour inciter à aller vers la fibre, les trois autres opérateurs souhaitent une baisse, une baisse que le président de l’Arcep soutient également.

Postez un commentaire