Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
Alternative Telecom
Le 21 février 2020 - Postez un commentaire

Alternative Télécom est une association née du rassemblement de plusieurs opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO), rejoints par plusieurs opérateurs alternatifs de téléphonie fixe présents sur le marché français. Elle défend le rôle des opérateurs alternatifs.

L’association définit ses nouvelles priorités, notamment sur la 5G, et demande des conditions d’accès égales aux opérateurs nationaux pour commercialiser des offres FTTH.

Mobile et 5G : l’association souligne des avancées notables pour les MVNO

Alternative Télécom se félicite de l’intégration d’engagements notables dans les futures licences 5G, en vue de l’accueil des opérateurs de services mobiles (MVNO). Des engagements qui vont permettre aux MVNO d’entrer dans une nouvelle phase de développement, mais l’association émet toutefois deux points de vigilance :

  • l’adoption effective de ces engagements par les différents candidats ;
  • et leur mise en œuvre rapide, impliquant leur suivi et leur contrôle ultérieur par l’ARCEP.

L’association demande de meilleures conditions d’accès aux offres FTTH

« Si on ne donne pas aux opérateurs alternatifs les moyens de se développer par la mise en place d’une saine concurrence sur le marché, nous risquons d’assister à un ralentissement de l’adoption du Très Haut Débit dans les territoires, paralysant l’essor de toute une économie numérique », déclare le Président nouvellement nommé en janvier, Pierre Bontemps, qui est aussi le Président fondateur de Coriolis Télécom (MVNO également).

Les membres d’Alternative Télécom demandent au régulateur et aux pouvoirs publics que des offres de gros d’accès activé compétitives sur le marché FTTH soit rapidement mises en place, dans les zones très denses et les zones moins denses, d’initiative tant privée que publique.

L’association souligne que les conditions d’égal accès au marché ne sont pas assurées pour les opérateurs alternatifs, notamment vers le grand public.

Pour Alternative Télécom, il y a un besoin urgent de libérer l’accès aux réseaux à très haut débit via ces offres de gros. Par ailleurs, l’association est convaincue que seule la mise à disposition d’accès activés à des tarifs abordables sur l’ensemble du territoire permettra d’accroître la concurrence sur le marché de détail.

Postez un commentaire