Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
TRIP 2019
Le 7 novembre 2019 - Postez un commentaire

Lors de la dernière édition du TRIP de l’Avicca du 5 et 6 novembre dernier, les opérateurs Orange et Free se sont accordés sur l’arrêt de l’accès cuivre à Internet sur les zones fibrées, dans le but d’encourager les entreprises et les particuliers à migrer sur des offres de fibre optique. Une décision très discutée chez les professionnels du secteur.

Cette décision prise par les opérateurs laisse place à des réactions partagées. Laurent Laganier, Directeur de la Réglementation et des relations avec les collectivités du Groupe ILIAD, l’acclame en affirmant que le parti pris des opérateurs est pertinent, et dénonce même la stratégie des opérateurs concurrents de continuer à proposer des offres ADSL à bas prix dans des immeubles fibrés.

Mais pour Philippe Béguin, le Directeur Très Haut Débit d’Orange, l’arrêt de la commercialisation de l’accès cuivre rend le 100% raccordable encore plus difficile. P. Béguin avance qu’un bon nombre de clients refuse le raccordement à la fibre, ce qui crée donc une impasse pour Orange et Free pour proposer leurs offres fibres à ces clients.

Une justification de l’arrêt de la commercialisation de l’accès cuivre, apportée par Laurent Laganier lors du TRIP, est que « le secteur des télécoms n’a pas les moyens d’entretenir deux boucles locales. »

Quand déjà 2 communes de l’Oise refusent le raccordement à la fibre, la décision des opérateurs d’arrêter l’accès cuivre est-elle vraiment pertinente, ou suscitera-t-elle un délaissement de leurs clients pro-ADSL ?

Postez un commentaire