Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
fibre optique france
Le 14 février 2022 - Postez un commentaire

La présidente de l’Arcep, Laure de La Raudière, dénonce les raccordements fibre de mauvaise qualité. Elle demande aux opérateurs de « faire le ménage » chez leurs sous-traitants afin d’améliorer la qualité des installations.

La France est le pays européen le plus fibré, avec près des trois quarts de la population éligible à cette technologie d’accès internet. Mais malgré ces performances, de nombreuses installations s’avèrent de piètre qualité.

En effet, les sous-traitants des opérateurs télécoms effectuent régulièrement des installations de mauvaise qualité, ce qui a le don d’agacer les régulateurs, notamment Laure de la Raudière, la présidente de l’Arcep. Cette dernière a montré son mécontentement sur Twitter ce dimanche, en demandant aux opérateurs de faire le tri chez leurs sous-traitants pour améliorer drastiquement la qualité des installations en fibre optique.

Les opérateurs vont devoir « faire le ménage » chez leurs sous-traitants

Les malfaçons sont de moins en moins fréquentes selon les observations des opérateurs, mais elles restent malgré tout nombreuses. Entre les câbles emmêlés dans les armoires de rue, le débranchement de certains foyers lorsque d’autres sont raccordés, les fichiers de déploiements erronés ou encore les installations mal faites chez les clients, les problèmes sont multiples dans le raccordement à la fibre dans l’Hexagone.

Et ces phénomènes redondants agacent fortement la présidente du gendarme des télécoms, qui accuse les opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) de ne pas assez surveiller les travaux de leurs sous-traitants. « Ce n’est pas acceptable » avance-t-elle dans son tweet, dans lequel elle ordonne aux opérateurs : « faites le ménage chez vos sous-traitants ! ».

En novembre dernier, l’Arcep a lancé un plan d’action pour améliorer la qualité des réseaux sur le territoire. Un plan qui consiste notamment à mieux contrôler les raccordements et remettre rapidement en état les équipements endommagés. Mais ces recommandations ne semblent pas suffire au vu des nombreuses remontées terrain négatives sur les branchements en fibre optique.

Postez un commentaire