Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
fibre
Le 4 septembre 2020 - Postez un commentaire

Le Plan de relance du gouvernement vient d’être présenté. Un volet de ce Plan est en particulier réservé au numérique, et celui-ci satisfait la fédération InfraNum et l’association Avicca.

Toujours dans l’objectif de faire monter les start-up françaises pour faire petit à petit de l’ombre aux GAFA, le gouvernement français vient d’octroyer 7 milliards d’euros sur 2 ans pour le numérique.

Dans ce montant, un peu plus de la moitié est destinée aux jeunes entreprises tournées vers les technologies d’avenir et le reste du montant est partagé, avec notamment 2,3 milliards d’euros qui iront pour la transformation numérique de l’État, des territoires et des entreprises.

Le gouvernement concède 240 millions d’euros supplémentaires pour la fibre

Le Plan de relance comprend 240 millions d’euros en plus pour la fibre optique mais également la création d’un service universel de cette technologie, comme pour l’eau ou l’électricité par exemple.

La filière fibre a très bien accueilli ces nouvelles notamment le président de la fédération InfraNum, qui a déclaré que : « Les 240 millions d’euros supplémentaires permettent de s’approcher sensiblement de l’enveloppe budgétaire relative aux besoins estimés (680 millions d’euros) pour déployer les 3 millions de prises qui ne sont aujourd’hui dans aucun projet d’aménagement numérique. Grâce à eux, nous serons donc à 550 millions d’euros budgétés. Et avec l’annonce historique de la création d’un nouveau service universel, celui de la fibre, nous sommes confiants dans la volonté commune de réussir le plus grand chantier de France depuis des décennies et de maintenir notre pays en tête des nations européennes en matière de déploiement numérique ».

 

L’Avicca s’est elle aussi réjouie de ce nouveau plan de relance pour le numérique : « En réinvestissant 240 M€ dans le Plan France Très Haut Débit, le Gouvernement souhaite adresser un signal fort à l’ensemble des acteurs de la filière et, partant, inciter à accélérer la reprise au moment où le déploiement de la fibre apparait comme un élément primordial de résilience du pays », a déclaré son président Patrick Chaize.

Postez un commentaire