Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
Le 25 mars 2020 - Postez un commentaire

Les déploiements de la fibre risquaient d’être fortement ralentis, voire stoppés, pendant plusieurs semaines durant le second trimestre 2020, ce qui inquiétaient les entreprises du secteur. Le gouvernement a alors adressé un courrier à InfraNum autorisant la poursuite des travaux de raccordement.

En raison de la crise sanitaire et du confinement mis en place par l’État, les déploiements de la fibre en France étaient fortement menacés d’être mis à l’arrêt ce printemps, ce qui aurait pu causer de nombreux retards pour certains réseaux.

Le Président d’InfraNum, Étienne Dugas, avait notamment exprimé son inquiétude auprès des Échos : « Le risque aujourd’hui est qu’il n’y ait aucune nouvelle prise installée au deuxième trimestre. »

Plusieurs raisons auraient justifié un tel impact sur les déploiements de la fibre : le chômage technique instauré chez les sous-traitants, la fermeture des grandes enseignes de distribution BTP, le non-respect des règles de distanciation imposées dans le cadre du confinement sur les chantiers, et bien d’autres encore.

Le gouvernement intervient

Ce mardi, étant donné la situation actuelle, le Gouvernement a envoyé un courrier à InfraNum stipulant la prise de plusieurs mesures visant à permettre aux entreprises du secteur de poursuivre leurs activités.

Ce courrier permet notamment de légitimer les déplacements des professionnels impliqués dans le déploiement de la fibre, vis à vis des contrôles policiers effectués dans le cadre du confinement. Dans certains cas, ces contrôles policiers avaient contraint de nombreux professionnels à cesser les travaux de raccordement.

Postez un commentaire