Tests d'éligibilité à la Fibre
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité SFR TESTER
Eligibilité Fibre Bouygues TESTER
Eligibilité FTTH Free TESTER
Eligibilité RED SFR TESTER
Eligibilité Fibre Sosh TESTER
fibre
Le 11 décembre 2019 - Postez un commentaire

L’industrie française des câbles électriques et télécoms s’est inquiétée lundi de la chute de son carnet de commandes de câble à fibre optique, au troisième trimestre, due selon elle à la concurrence asiatique bon marché, alors que les déploiements prévus par le plan Très Haut Débit (THD) s’intensifient. 

Le « très fort ralentissement des livraisons soulève une vive préoccupation tant au niveau de la gestion industrielle et de l’emploi que de la pérennité des investissements réalisés en France », selon Sycabel, le Syndicat professionnel des fabricants de fils et de câbles électriques et de communication.

Des industriels français inquiets

La Chine envahit le marché français, ce qui inquiètent les professionnels en France. L’indicateur industriel de déploiement du THD de l’organisation syndicale a en effet enregistré une baisse de 20% d’un trimestre à l’autre, pour la première fois depuis le troisième trimestre de 2011.

sycabel

Crédits : sycabel.com

Des usines quasiment à l’arrêt

Jacques de Heere, le PDG d’Acome (un des producteurs de fibres optiques en France) et vice-président au Sycabel a déclaré que leurs usines « tournent à moitié de leurs capacités de production » depuis quelques semaines, ce qui fait entrer la filière française dans une phase critique… L’explosion soudaine des importations asiatiques en serait la cause : elles auraient bondi de 92% depuis début 2019, pour représenter 46% du marché français en septembre 2019. Jacques de Heere ajoute que « les importations d’Asie pourraient représenter la moitié du marché français cette année, contre 23% en 2018 et 13% en 2017″.

Le marché mondial dominé par la Chine

La Chine domine le marché mondial de la fibre optique avec 58% de la production (et une fibre qui se vend 20% moins cher), alors que la France ne représente seulement que 2,2% du marché, selon le cabinet d’études britannique CRU International.

Rappelons que le plan THD du gouvernement vise une couverture intégrale d’ici à 2022 en France. Mais la concurrence asiatique effraie de plus en plus nos industriels, à l’heure où les déploiements et les abonnements à la fibre optique s’accélèrent sur le territoire, avec 16,7 millions de locaux couverts au troisième trimestre.

Postez un commentaire